Alors que le Liban devait célébrer le premier centenaire du Grand Liban en 2020, le Pays du Cèdre a connu une année exceptionnellement difficile. Les épreuves et les malheurs l’ont littéralement meurtri. Les trois piliers qui faisaient du pays un phare régional ont été touchés de plein fouet: le secteur bancaire, colonne vertébrale de son économie, s’est effondré dans le sillage de la crise économique et financière; son secteur hospitalier vacille sous le poids de l’épidémie du Covid-19 et des restrictions budgétaires; et son système éducatif, le plus élaboré au Moyen-Orient depuis le 18ème siècle, est sérieusement menacé. Des centaines d’établissements des plus prestigieux agonisent, les familles libanaises n’étant plus en mesure de payer la scolarisation de leurs enfants, lesquels risquent le décrochage scolaire ou la déscolarisation. Des milliers de familles sont touchées de plein fouet par la double crise économique et financière et souffrent de l’hyperinflation (136% en un an), de la dévaluation (plus de 300%), et de la banqueroute des banques qui bloquent leurs avoirs. Ces familles n’ont plus les moyens de subvenir aux besoins éducatifs de leurs enfants.

Sensible à cette dure réalité, LibAction a décidé de contribuer au “maintien de la scolarisation” de jeunes libanais pour assurer l’avenir du pays. Les élèves d’aujourd’hui sont en effet le “capital” du pays et représentent son avenir. Ce programme est en phase avec les objectifs initialement fixés par notre association: aider à enraciner les personnes dans leur terre et à leur permettre de vivre dignement de leur production. Aujourd’hui, pour tenir compte de ces épreuves, LibAction décide de financer la scolarisation des élèves les plus démunis, directement auprès des établissements. En partenariat avec les services sociaux des écoles et des associations locales, nous avons sélectionné une centaine de familles qui ont besoin d’aide immédiate pour que leurs enfants puissent terminer leur année scolaire en cours. Vos dons nous permettront de garantir à près de 200 enfants, dans sept établissements différents, la poursuite de leur éducation et d’alléger ainsi le fardeau des familles. Votre solidarité ravivera l’espoir d’un avenir meilleur aux élèves et au pays. Votre geste sera un rayon de soleil dans un quotidien bien sombre.

Concrètement, vous pouvez effectuer vos dons par virement bancaire sur le compte de LibAction en précisant en objet “Projet scolaire” (le RIB est en bas de la page), à travers la cagnotte en ligne ou en envoyant vos chèques libellés à l’ordre de LibAction, avec la même précision (2 Allée des Orangers – 92150 Suresnes). Sur la cagnotte en ligne, vous pouvez choisir un paiement unique ou des versements mensuels pour parrainer un ou plusieurs élèves, en sachant que les frais de scolarisation d’un élève varient entre 30 et 50 euros par mois selon les établissements et le niveau (primaire, collège ou lycée).

Si, par souci de discrétion et de dignité des familles bénéficiaires, nous ne divulguons pas des détails sur leur identité, leur vie privée ou leurs conditions, nous sommes toutefois prêts à fournir ces détails aux donateurs qui en feraient la demande dans le cadre des parrainages. Un bulletin scolaire des filleuls sera régulièrement transmis aux parrains, ainsi que les reçus correspondants.

Nous comptons sur votre générosité et votre solidarité pour faire renaître l’espoir et sauver le système éducatif francophone au Liban. Nous refusons que les écoles créées au début du 18ème siècle, et prévues obligatoires pour toute la population, disparaissent aujourd’hui et que l’ignorance, mère naturelle de l’obscurantisme, l’emporte demain et emporte avec elle notre cher Liban.

RIB de LibAction:

IBAN : FR53 3000 2005 3900 0000 9181 H30
Code B.I.C : CRLYFRP

LibAction

3 Thoughts to “Retour aux fondamentaux: LibAction lance son programme de “maintien de la scolarisation” des élèves libanais”

  1. […] qui fréquentent 4 établissements scolaires. Vous pouvez contribuer à nos efforts en cliquant ici, ou directement sur la cagnotte en ligne. Toutes ces actions n’auraient pu être menées à […]

  2. […] engagée dans “le maintien de la scolarisation des élèves libanais” et des actions sociales et d’aides d’urgence, LibAction ne pouvait que […]

  3. […] libanais sacrifiés par les crises successives, LibAction avait initié une campagne de “Maintien de la scolarisation” et lancé un appel aux dons et aux parrainages d’élèves libanais pour éviter leur […]

Leave a Comment